Archives du mot-clé : Femme enceinte

tamiflu1-200x200Pour les sujets présentant les symptômes de la grippe sans risque de complication, le généraliste prescrira simplement un antipyrétique, médicament chargé de faire baisser la fièvre, comme pour une grippe classique. Les patients se verront donc prescrire du paracétamol (Doliprane, Efferalgan), acide acétylsalicylique plus connu sous l’aspirine (Oberlin, Aspirin).

Antiviraux

Les médicaments antiviraux contre la grippe A sont l’Oseltamivir (Tamiflu) et le Zanamivir (Relenza). Selon le ministère de la Santé, la France dispose d’un stock de 33 millions de traitement antiviraux, constitué dans le cadre du “Plan national de prévention et de lutte contre une pandémie grippale”. Toujours selon le ministère, ces antiviraux ne constituent en aucun cas un traitement préventif, ce que dément le laboratoire Roche.

Les antiviraux : quand ?

Ces médicaments ne peuvent être délivrés que dans le cadre d’une prescription médicale après consultation et diagnostic réalisés par un médecin, dès l’apparition des premiers symptômes. Ils peuvent atténuer les symptômes de la grippe, raccourcir la durée de la maladie et probablement prévenir les complications. Donné par intraveineuse, le Relenza a permis à une patiente atteinte de pathologie grave de guérir de la grippe A. Les traitements antiviraux réduisent la capacité de production du virus, mais m’immunisent pas contre le virus.

Les antiviraux : Qui ?

1. Adultes et enfants de plus d’un an
La mise sous traitement antiviral est recommandée aux sujets présentant un syndrome grippal caractérisé à début brutal. Pour les enfants de plus d’un an, il existe des antiviraux sous forme pédiatrique qui peuvent être prescrits en cas de besoin.

2. Nourrissons de moins de un an
L’âge (moins de 1 an) est un facteur de risque de complications pour la grippe. L’administration de traitements antiviraux aux enfants dans cette tranche d’âge doit être réalisée sous surveillance dans un établissement de santé. Pour les nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave (prématurés, enfants atteints de cardiopathie congénitale, broncho-dysplasie…), il sera alors procédé au cas par cas pour définir la meilleure stratégie de protection du nourrisson en liaison avec le médecin qui le suit habituellement.

3. Les femmes enceintes
En présence de signes de la grippe A, une consultation hospitalière dédiée avec prise en charge obstétricale au cours de laquelle sont recommandées : la réalisation d’un prélèvement nasopharyngé, (prélèvement dans le nez et dans la gorge à l’aide d’une sorte de coton tige) ainsi que la mise sous traitement antiviral par tamiflu, quel que soit le trimestre de grossesse et la présence ou non de facteurs de risque.

Dans tous les cas, la première prise de tamiflu doit être la plus précoce possible.

Coût des antiviraux :

Ces médicaments sont pris en charge à 35 % par la sécurité sociale et le reste remboursé par la Mutuelle, comme pour une prescription médicale normale. Pour les personnes bénéficiant de la CMU, ces médicaments sont gratuits.

(source : http://tf1.lci.fr/infos/sciences/sante/0,,4746663,00-les-antiviraux-quand-comment-qui-en-priorite-.html)

Avertissement: Les informations qui suivent  sont fournies à titre indicatif seulement. Comme elles sont susceptibles d’être mises à jour fréquemment veuillez consulter les sites de références de votre pays ou du CDC.

Selon les Centers for Diseases Control (CDC), le nouveau virus de la grippe porcine A H1N1 fait courir un risque accru de complications aux femmes enceintes. Des complications ont été rapportées commes des avortements spontanés et des cas de  prématurité,  particulièrement chez les femmes qui ont souffert de pneumonie. Bien que les données de surveillance ne permettent pas de tirer des conclusions, l’expérience des dernières saisons de grippe saisonnière et les dernières pandémies de grippe ont montré que les femmes enceintes sont plus à risque de morbidité et de mortalité. ...lire la suite