Listériose




A noter:

Au contraire de la toxoplasmose, il n’existe pas d’immunisation pour la listériose



fromage


La listériose, dont l'agent a été mis en évidence en 1926, a pris peu à peu une importance considérable en hygiène alimentaire en raison essentiellement du changement de mode de vie et d'alimentation (réfrigération) qui favorise la survie et la multiplication de cette bactérie. Il s'agit d'une maladie  majeure, pouvant être mortelle, à l'origine de troubles cliniques graves (méningites, avortements, septicémie) .

C'est une bactérie non sporulée des plus résistantes à la chaleur,à la dessiccation et à la lumière. Cependant, elle ne survit pas plus de 30 min à + 60°C. La pasteurisation l'élimine des aliments. Aux températures de réfrigération, elle continue de se développer. Elle résiste plusieurs mois dans le sol et est détruite à un pH inférieur à 4. Elle est sensible aux antibiotiques et à la plupart des désinfectants

La femme enceinte et le fœtus

Chez la femme enceinte la maladie évolue de manière insidieuse sous forme d'un syndrome fébrile pseudogrippal accompagné ou non de signes urinaires, digestifs ou plus rarement méningés. Elle peut se traduire pour le fœtus par un avortement, un accouchement prématuré, par une forme septicémique dans les 4 jours qui suivent la naissance.

La listériose périnatale complique deux naissances sur 100 000.

La bactérie Listeria monocytogenes est résistante au froid et sensible à la chaleur.

Les femmes enceintes doivent donc éviter de consommer :

  • les viandes crues, la charcuterie
  • le lait cru
  • les produits à base de lait cru (certains fromages), les fromages vendus râpés, au lait cru ou à pâte molle
  • les fruits de mer et des poissons crus (Suschi)
  • les graines germées telles que les graines de soja.

  • n’utilisez pas les mêmes ustensiles pour les aliments crus et les aliments cuits
  • respectez scrupuleusement les dates limites de consommation des aliment


1
11



11
pixelstats trackingpixel