Vaccination anti grippale chez la femme enceinte

grippe-et-grossesseEn effet, les femmes enceintes constituent une population à risque d’infection grippale d’une gravité particulière .

La vaccination est efficace pour prévenir l’infection grippale et ses graves complications chez les femmes enceintes. Elle procure une immunité prolongée à la fois pour la mère et le nouveau-né.

Elle est recommandée à tous les trimestres de la grossesse et protège le nouveau-né qui n’est pas vacciné avant le 6emois. Sur une large série de 17 560 femmes enceintes, Il n’a pas été décrit d’effets secondaires de la vaccination anti grippale saisonnière ou H1N1.

 

Extrait du rapport du Haut conseil de la santé publique : 16 février 2012

En cas de grippe, les femmes enceintes présentent un sur-risque d’hospitalisation surtout à partir du 2e et du 3e trimestre de la grossesse avec un risque accru de complications pulmonaires et cardiovasculaires . Ces données connues de longue date ont été confirmées à l’occasion de la pandémie de 2009 qui a été, en plus, marquée par un nombre élevé d’hospitalisations en réanimation pour des complications respiratoires graves nécessitant des thérapeutiques agressives.

La vaccination anti-grippale administrée chez la femme enceinte induit une réponse immunitaire comparable à celle obtenue chez la femme non enceinte , et une réduction des épisodes pulmonaires fébriles .

Le passage transplacentaire des anticorps antigrippaux maternels est bien documenté et permet de conférer une protection aux nouveau-nés et aux nourrissons qui ne peuvent être vaccinés avant l’âge de 6 mois.

Seuls les vaccins grippaux inactivés peuvent être utilisés chez la femme enceinte. Ces vaccins peuvent être utilisés à tous les stades de la grossesse. On dispose de plus de données sur leur tolérance au cours du second et du troisième trimestre qu’au cours du premier trimestre ; cependant, les données recueillies suite à l'utilisation des vaccins grippaux inactivés dans le monde n'ont pas mis en évidence d’effet indésirable attribuable au vaccin, que ce soit sur le fœtus ou sur la mère.

L’analyse de l’ensemble des événements indésirables issus de la vaccination contre la pandémie grippale A(H1N1)pdm09 confirme la sécurité d’emploi des vaccins grippaux chez la femme enceinte.