Test de dépistage de la surdité, à la naissance

Les Docteurs Stéphane HERVE et Elias ASSAF vous proposeront durant votre séjour à la maternité, un test de dépistage de la surdité chez votre enfant.

Ce test n’est en aucun cas obligatoire. Il entre dans le cadre d’une vaste campagne de dépistage organisée dans le département des Yvelines (programme de repérage des troubles auditifs chez le nouveau-né, dans le réseau Maternité Yvelines et Pays Associés : MYPA).

Si vous donnez votre accord, ce test sera effectué au deuxième ou au troisième jour de vie de votre enfant, par l’un des deux médecins oto-rhino-laryngologistes exerçant dans notre clinique : le docteur Stéphane HERVE et le docteur Elias ASSAF (pour de plus amples renseignements sur ces deux médecins, vous pouvez consulter leur site.

Il est réalisé à l’aide d’un appareil automatique, qui enregistre l’activité de l’oreille interne en réponse à une stimulation sonore, ceci grâce à une petite sonde placée à l’entrée de l’oreille. Ce test ne prend que quelques minutes, est inoffensif et totalement indolore pour votre enfant. On le fait pendant qu’il dort ou qu’il somnole, après avoir tété.

La réponse donnée par l’appareil peut être « Pass= test réussi », ou « Refer= test à refaire ».

Un test réussi (pass), signifie que l’oreille testée entend a priori bien. Si le test est réussi des deux côtés, cela signifie que l’audition de votre enfant est a priori normale. Il vous appartiendra ensuite de vous assurer qu’il réagit bien aux bruits.

Si le test est à refaire sur une seule oreille, il vous sera proposé de ramener votre enfant en consultation externe auprès du docteur HERVE ou du docteur ASSAF, avant la fin du premier mois de vie de votre enfant.

Si le test est à refaire des deux côtés, il sera refait avant votre sortie de la maternité, si bien entendu, vous y demeurez encore quelques jours. Sinon, nous vous conseillerons vivement de revenir en consultation externe.

Les contrôles proposés sont importants ; ne les négligez pas. Si la plus grande proportion de tests négatifs ne correspond pas à un déficit auditif (bébé trop agité, environnement trop bruyant, débris de cérumen ou liquide dans les conduits auditifs externes), il peut aussi s’agir d’un vrai trouble de l’audition (près d’un enfant sur 600). Or, le fait de diagnostiquer tôt cette surdité permet sa prise adaptée précoce par une équipe spécialisée, ce qui donnera à l’enfant toutes ses chances d’un apprentissage normal du langage.

Ce test de dépistage est pris en charge par la CPAM, pour un montant de 40,23 euros. Aucun dépassement d’honoraire ne vous sera réclamé. Si vous acceptez que ce test soit effectué, les 40,23 euros vous seront réclamés à la sortie de notre établissement et une feuille de soins au nom de votre bébé vous sera remise afin que vous puissiez vous faire rembourser.