Technologie sans fil ; dangereuses pour les futurs parents.

ordi femme enceintePolémique sur les pilules , sur les ondes , le wifi , les portables pour le cerveau et parfois même polémique sur l'abus d'échographie obstétricale (ultrasons) et même interphones de surveillance pour bébé.

Un nouveau rapport vient de sortir, je vous cite l'article rapportant ce qui est dit maintenant de manière courante , les ondes c'est pas bon pour le cerveau (en particulier des enfants )

Selon le nouveau rapport Bioinitiative 2013, le danger concernerait aussi bien les fréquences électromagnétiques émises par les lignes électriques, le câblage électrique, les appareils et les combinés que les technologies sans fil (téléphones portables, Wi-Fi, ordinateurs portables, routeurs sans fil et même interphones de surveillance pour bébé).

 

Nombreuses sont les futures mamans accro à leur smartphone et à leur ordinateur. Et pourtant, selon les différentes études analysées par les experts pour le rapport Bioinitiative 2013, ces habitudes pourraient se révéler dangereuses : augmentation du risque d’autisme, et altération du développement cérébral du fœtus sont quelques uns des dangers liées aux technologies sans fil. Selon des études portant sur des animaux et des humains, ceci se traduit par de l’hyperactivité et par des problèmes d’apprentissage et du comportement.

Si les fœtus et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables, les hommes ne sont pas en reste puisque le rapport mentionne une douzaine de nouvelles études qui démontrent la nocivité de l’impact des ondes sur le sperme. En effet, souvent placé dans la poche ou sur une ceinture, la position très proche du récepteur des ondes peut nuire à l’ADN du sperme, le déformer et ainsi diminuer la fertilité masculine. Mais les téléphones portables ne sont pas les seuls accusés : les ordinateurs portables équipés d’une connexion Wi-Fi peuvent également endommager l’ADN du sperme.

D’après Martha Herbert, docteur en médecine, “les seuils d’expositions aux technologies sans fils et aux fréquences électromagnétiques devraient être largement diminués, en particulier pour les personnes souffrant de troubles autistiques, les enfants de tous les âges, les personnes envisageant d’avoir un enfant et pendant la grossesse“.

Il existe pourtant de nombreuses applications destinées aux futurs mamans bien pratiques  pour suivre ses contractions par exemple. Peut-être verra-t-on un jour une alerte “attention, utiliser votre smartphone peut nuire à la santé de votre bébé” avant les téléchargements.

 

source : lien