Le Streptocoque B pendant la grossesse

strepto bLes streptocoques du groupe B (SGB) sont des bactéries communes que l'on retrouve souvent dans le vagin, le rectum et la vessie des femmes. Il ne s'agit pas du même type de bactéries qui causent l'angine streptococcique . Les infections à SGB sont bénignes chez la femme et peuvent être traitées rapidement en utilisant des antibiotiques. Cependant, chez la femme enceinte, c'est une toute autre histoire. Il n'y a pas de façon sûre de prévenir la transmission des bactéries de SGB de la mère à l'enfant.

On estime que 15 à 40 % de toutes les femmes enceintes présentent une colonisation à SGB.Une femme peut être atteinte de ces bactéries sans même le savoir.Entre 40 et 70 % de ces femmes transmettent ces bactéries à leur enfant lors de l'accouchement. Bien que la plupart des bébés ne soient pas affectés par ces bactéries, un nombre infime (1 à 2 %) développeront une infection à SGB, pouvant être plus ou moins grave (fièvre, méningite,  voire décès).

Pendant longtemps , on a traité lors du travail, seulement  les femmes connues porteuses du SBG ou ayant eu un antécédent d'infection lors d'une grossesse précédente.

Aujourd'hui, la meilleure prévention, même si elle n'est pas parfaite est d'effectuer un dépistage systématique par prélèvement vaginal vers 35 semaines d'aménorrhée , et éventuellement un test de dépistage rapide lors de l'arrivée en salle de travail.

En fait , on fait un dépistage pour faire une prévention.Et comme le portage du germe est inconstant, on peut effectivement passer à travers la découverte du streptocoque.

Si l'un de ces tests ou si la femme est connue porteuse du strepto B, une antibiothérapie sera mise en place (adaptée si une allergie est  connue aux antibiotiques) dès l'arrivée en salle de travail , ou en cas de rupture des membranes.Des études démontrent qu'il n'est pas nécessaire de donner des antibiotiques pendant la grossesse étant donné que dans 65 % des cas, les bactéries ont le temps de réapparaître avant le début du travail.

Tous les nouveau-nés font l'objet d'une surveillance accrue afin de déceler tout symptôme d'infection, particulièrement si la mère a présenté une infection à SGB à quelque moment que ce soit pendant la grossesse, qu'elle ait été traitée à l'aide d'antibiotiques on non.Les bébés présentant des signes d'infection à SGB après la naissance seront aussi traités à l'aide d'antibiotiques.

source  partielles :  http://www.sogc.org/health/pregnancy-groupb_f.asp